logo Benoit Systèmes

ENTREPRISE

L’ENTREPRISE BENOIT SYSTEMES

Installée au cœur de la Côte d’Or, à moins d’une heure de Dijon, l’entreprise Benoit Systèmes créée en 1994 propose des solutions de motorisation pour fauteuils roulants depuis plus de 20 ans.

Pour Robert Benoit, le fondateur, l’idée était de bâtir tout un système de vie pour les personnes à mobilité réduite en créant une panoplie d’outils pour faire face aux différentes circonstances de la vie quotidienne.

Le premier produit commercialisé est le Kangouroo, une assistance motorisée légère amovible pour fauteuil roulant. L’objectif ? Faciliter la vie des personnes à mobilité réduite en augmentant considérablement leur autonomie sur tous types de terrain. Ce produit offre une puissance quatre fois supérieure à celle des bras.

Après le Kangouroo, Benoit Systèmes a mis au point deux autres motorisations : le Minotor, qui se pilote avec un joystick, et le Pousseur, qui représente une assistance pour la personne poussant le fauteuil roulant.

Puis une gamme d’accessoires avec l’Acti’tab, une tablette qui se positionne en quelques secondes sur les cuisses pour libérer les mains, ou encore le Kitcool, un accessoire ergonomique qui s’installe entre les poignées du fauteuil roulant pour le transformer en un instant en un siège confortable.

La toute dernière innovation de Benoit Systèmes a été présentée au concours Lépine en mai 2018. Il s’agit du Mobili kit. Robert Benoit a souhaité créer un produit destiné à aider les personnes à rester autonome dans leur domicile : un appareil motorisé sur lequel il est possible d’installer la chaise de son choix pour se déplacer plus aisément. Un concept prometteur puisqu’il a encore une fois été conçu de manière très empathique par Robert Benoit et ses équipes : « Sur le plan psychologique, c’est notre propre chaise, on ne change pas ses habitudes et l’appareil est très discret. » Les premières livraisons sont prévues pour le mois d’octobre.

L’equipe

Aujourd’hui, Benoit Systèmes, c’est 3,7 millions de chiffre d’affaires et 1150 motorisations vendues en 2017. Mais Benoit Systèmes est aussi une entreprise à dimension humaine qui emploie aujourd’hui 35 salariés qui travaillent dans un but commun : faciliter la vie des personnes à mobilité réduite.

Le turn-over au sein de l’entreprise étant quasiment nul, l’équipe est donc composée de salariés qui ont, pour la plupart, largement participé à l’élaboration des produits, ainsi qu’au développement de l’entreprise et qui les connaissent bien.

"La création d’entreprise est souvent un acte individuel, mais elle doit rapidement devenir une aventure collective."
Robert Benoit

Equipe Benoit Systemes

Robert BENOIT Fondateur de Benoit Systemes

Robert Benoit

J’ai des projets pour les 50 années à venir au moins, le problème c’est que j’en ai 70 !

Robert BENOIT Fondateur de Benoit Systèmes

À l’âge de 21 ans, Robert Benoit est victime d’un accident de voiture. Nous sommes en mars 1969 et le jeune homme apprend qu’il est désormais paraplégique. Commence alors le chemin vers l’acceptation. « Passé le moment d’anéantissement, j’ai assez vite réagi. Je suis d’un naturel positif. », raconte-t-il. « À l’hôpital, j’ai vécu un véritable miracle ! ».
À 16 dans un dortoir, dans des conditions qui seraient aujourd’hui considérées comme rudimentaires, voire insalubres, mais qui ont pourtant permis à Robert Benoit de se reconstruire. « Je me suis retrouvé avec d’autres jeunes dans ma situation qui étaient là depuis quelques mois et avaient déjà accepté l’idée qu’ils ne remarcheraient jamais.
Et malgré cela, ils n’avaient pas perdu leur sourire et plaisantaient entre eux. On comprend alors que la vie n’est pas finie. » Le jeune homme passe des heures à échanger sur les meilleures façons d’aménager leur vie quotidienne en fauteuil roulant. C’est avec ses compagnons de chambre que Robert Benoit pense à de nouveaux projets, avant même sa sortie de l’hôpital.

À son retour chez lui, il commence à travailler sur des idées de motorisation pour les personnes à mobilité réduite. Il crée dans un premier temps une roue avant amovible, équipée d’un moteur à essence permettant au fauteuil roulant d’atteindre les 30km/h. Brevet déposé, société créée, Robert Benoit croit en ce projet. Après quelques années prometteuses, l’entreprise doit faire face à des difficultés financières : elle est alors mise en redressement judiciaire, puis en liquidation.

Pas question pour lui de rester sur cet échec. Il se remet au travail et met sur pied une deuxième entreprise en 1994. C’est la naissance de Benoit Systèmes. L’idée était de bâtir tout un système de vie pour les personnes à mobilité réduite en créant une panoplie d’outils pour faire face aux différentes circonstances de la vie quotidienne. Il commercialise alors le Kangouroo, une assistance motorisée légère amovible pour fauteuil roulant. L’objectif ? Faciliter la vie des personnes à mobilité réduite en augmentant considérablement leur autonomie sur tous types de terrain : le Kangouroo offre une puissance quatre fois supérieure à celle des bras. Il voulait créer un moteur qui se fixe et s’enlève très simplement du fauteuil, tout comme on peut enfiler ou enlever un gilet en fonction de la météo.